Brèves

Les nouveaux paysages de la vigne

06-11-2016

Les paysages de vignes ont bien des choses à nous raconter. Et ce, au-delà de leur beauté propice à la contemplation, à la balade et - comme le montrent les études marketing - à l’optimale appréciation des vins qui y sont dégustés. Il en sera sans doute question dans les Corbières, lors de la toute prochaine Université de la Vigne au Vin dont le thème général est « Soif de nature : communication et avenir du vin ? ».

C’est aussi, surtout, parce qu’on peut y puiser un immense storytelling que les paysages sont une ressource de l’oenotourisme. Ce qu’ils nous racontent notamment, et c’est le sujet du livre Les nouveaux paysages de la vigne, c’est leur avenir. Ils continuent à évoluer, à être transformés par l’homme. Les auteurs, Christine Camou et Françoise Dubarry, passionnées d’art contemporain, de jardins et de vignes, dessinent, avec 200 photos de Philippe Perdereau, les réalisations nouvelles qui valorisent naturellement les esthétiques des vignes mais forgent aussi une nouvelle donne paysagère viticole.

Les objectifs de ces créations sont multiples, qu’il s’agisse de reconquérir les pentes d’Irouléguy ou de Banyuls, de sculpter celles du Douro, de réinventer le Jurançon ou d’user de nouvelles méthodes culturales à Gaillac ou en Minervois.

De plus, ces dernières décennies, l’art paysager a commençé à investir les vignes et l’architecture a apporté des marques et perspectives nouvelles (Faugères, Margaux ou Cheval Blanc à Bordeaux, Marqués de Riscal dans la Rioja…). La « pose » de cités du vin devient un incontournable : à Bordeaux (La Cité du Vin), en Chianti (Cantina Antinori), dans la Rioja (Musée Vivanco).

Au prestige architectural, s’ajoute de plus en plus - par exemple à Smith Haut Lafitte, Arsac, La Coste ou la Commanderie de Peyrassol - le sacre de l’art contemporain. Celui-ci est facilement monumental ou paysager ; il est donc présent au cœur des vignes et anime leurs chatoiements au fil des saisons.

Toutes ces démarches paysagères sont d’heureuse venue, tant ici ou là les paysages de vignes sont menacés de nuisances diverses - comme les implantations de centrales d’éoliennes - et on trouvera dans cet ouvrage bien des idées de découvertes œnotouristiques.

Les nouveaux paysages de la vigne
Christiane Camou, Françoise Dubarry, Philippe Perdereau
200 illustrations - 192 pages
39.90 €
www.editions-ulmer.fr

Site par Neteor