Brèves

Le vin, un alcool comme les autres

26-10-2018

Chaque jour, le vin subit des attaques, en ce moment même, par exemple, coordonnées au niveau européen par le lobby Eurocare.

Chaque jour, les mondes de la vigne, du vin et de l'oenotourisme manquent - à quelques valeureuses exceptions près - à leur responsabilité, celle de se battre pour ce qu'est réellement le vin : un patrimoine culturel.

Et, bien évidemment, un patrimoine culturel en péril. Comme tous les autres.

La culture générale de la civilisation du vin ? Inconnue. Les luttes pour faire reconnaître et protéger ses patrimoines ? Nulles (comme en Bourgogne ou les éoliennes vont l'emporter sur le patrimoine UNESCO des Climats). La mise en évidence de ses paysages magiques ? Faiblarde. L'exaltation de ses architectures inventives ? Souffreteuse. Ses traditions humaines et ses innovations ? Obscurcies. Les richesses œnoculturelles des vignobles ? Non valorisées. Les récits et anecdotes significatives pour les touristes et amateurs qui en sont gourmands ? Non écrits. Les grands hommes de la vigne et du vin ? Absents au bataillon. Les épopées de la géologie, du phylloxéra, du chemin de fer, de la coopération, du bio..? Succinctes. Les identités géohistoriques des vignobles ? Les quoi ?

Si le vin est une boisson comme les autres, c'est un alcool comme les autres. Haro !

(Illustration : Lycurgue, contempteur de Dionysos, frappé de folie par le dieu et ligoté par la vigne - Musée gallo-romain de Saint-Romain-en Gal, Vienne)

Voir aussi Le vin est-il un objet post-moderne ?
http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/1951_le_vin_est_il_un_objet_post_moderne.htm

Site par Neteor