Newsletter

Les rencontres de l’oenotourisme

Article du 16-09-2011

 

Paroles en Vignes veut montrer que l’oenotourisme n’est pas paroles en l’air.

C’est l’objectif bien arrêté de ses fondatrices : Candice Raffin, créatrice du Guide du Vignoble, guide du tourisme viticole sur internet, et Anne Graindorge, prestataire en communication et événementiel de l'œnotourisme.

Cet événement - qui vise les professionnels (date limite d'inscription, le 30 septembre) - va se dérouler les 17 et 18 octobre prochain dans le Sud-Ouest.
Il s’agit de mettre en lumière l'offre œnotouristique du vignoble du Sud-Ouest, mais aussi de susciter un supplément de synergie entre le monde du tourisme et celui du vin.

La première journée aura lieu dans le prestigieux théâtre à l'italienne de Cahors et à la Villa Malbec.

Elle comprend des ateliers de speed business meeting (tours de tables professionnels minutés) entre acteurs de terrain et professionnels de la vente de voyages.

Ensuite, dès la fin de la matinée, interventions et témoignages de professionnels permettront d’aborder à bras le corps des problématiques concrètes de l’oenotourisme.

Ainsi Jean-Claude Bélanger, consultant œnotourisme de MDT Vignobles, fera-t-il le point sur les bonnes pratiques en matière de projets de tourisme viticole.

Les bons exemples, mais aussi les freins actuels : et pour cet expert habitué des études de faisabilité et des missions de réflexion, ce sont encore une « insuffisante connaisance réciproque des acteurs », ainsi que le manque de réflexion en termes d’offre commerciale et de produits marchands.

Avec Philippe Perruchot (HTR Développement) , et Fabrice Jounot (Cabinet Evastud) c’est l’accessibilité des sites œnotouristiques aux clientèles en situation de handicap (ce qui inclut les femmes enceintes ou les seniors) qui sera démystifiée.

Il faut en effet savoir que la règlementation nouvelle s’appliquera dès janvier 2015 – à la fois aux ERP (Etablissements recevant du public) et aux IOP (Installations Ouvertes au Public, tels les sentiers vignerons).
Il est loin d’être trop tôt pour commencer à préparer cette échéance obligatoire.

Toutefois, ces experts – dont le rôle est d’informer (par exemple sur les subventions possibles) et d‘accompagner les acteurs, notamment oenotouristiques - se veulent rassurants.

La règlementation se veut pragmatique et réaliste, et prend en compte ce qui concrètement sur le terrain peut ou ne peut être fait sur le plan technique ou économique…

Par ailleurs, sera présenté le label Tourisme et Handicap (distinct des obligations règlementaires) dont l'obtention peut être un plus commercial.

Focus sur le Lot et le Tarn

Ce sont ensuite les expériences réussies de deux départements, le Lot et le Tarn, qui seront partagées avec les participants

Anna Crépin, chargée de mission œnotourisme à Lot Tourisme, et Jérémy Arnaud, directeur marketing de l’ l’Union Interprofessionnelle du Vin de Cahors, interviendront pour le Lot, avec la présentation du programme départemental Destination Cahors Vignobles lancé en 2009, et de ses différentes étapes ; structuration de l’offre (avec le Réseau Accueil Vigneron du Lot), mise en place d’outils de communication (avec notamment le site www.vignobles.tourisme-lot.com) et de mesures d’accompagnement.

Pierre Verdier, conseiller général et président de l'association Tourisme de Terroir en Vignoble Gaillacois, interviendra pour le Tarn.

Pour lui,  l’enjeu est de faire dialoguer des gens qui ne se rencontrent pas forcément. Il est impossible de faire de l’oenotourisme sans les vignerons ; le vigneron est devenu un acteur du tourisme.

De plus, il ne suffit pas d’associer une fois les gens, pour obtenir le label Vignobles et découvertes, par exemple.

Il faut qu’ils travaillent en permanence ensemble. C’est par ailleurs un travail de chaque jour de faire comprendre aux membres du réseau quel est le travail des uns et des autres (le travail d’un CDT, d’un CRT…), et de montrer les retours sur investissement, pas forcément immédiats ou visibles, que représentent les actions de promotion communes, les outils et documents créés (un paysage de vignes bien mis en valeur dans une documentation touristique est bénéfique pour une appellation)…

 

Parmi les à-côtés sympathiques de cette journée, notons une dégustation de vins de Cahors commentée par Mathieu Piécourt, et sa conclusion, au Château de Haute-Serre avec visite du chais, dégustation et dîner.

 

Le lendemain, mardi 18 octobre, sera consacré à un Eductour dans le Tarn, dont le Pays des Bastides et Vignobles de Gaillac a été labellisé Vignobles et Découvertes en 2010 – entre Castelnau-de-Montmirail (labellisé "Plus beau village de France"), les caves de Técou labellisées "Tourisme et handicap" et la Maison des Vins de Gaillac…

 

Ces rencontres sont destinées à se reproduire dans d’autres régions de vignobles et de tourisme.

 

Site web : www.parolesenvignes.fr

Page FB : www.facebook.com/parolesenvignes

 

 

A découvrir avec Paroles en Vignes

La Villa Cahors Malbec
Toute neuve, ouverte cet été, c’est le nouvel espace d’accueil, d’information et de dégustation de ce qu’on appelle ici la « Cahors Malbec Vallée » !
Sur 450 m2, elle réunit en plein centre-ville l’Office de Tourisme du Grand Cahors et l’Union Interprofessionnelle du Vin de Cahors (UIVC).
Elle accueillera un club de vin et des évènements organisés par l’UIVC et les vignerons eux-mêmes.

La maison Vigouroux, sponsor officiel de l’événement
Proposant des prestations de restauration vigneronne et d’hébergement dans le vignoble, en sus des activités de visites et d’animations à la propriété, le Château de Haute-Serre et le Château de
Mercués
de la maison Vigouroux sont représentatifs de l’offre en oenotourisme sur le
département du Lot, et plus largement au niveau du Sud-Ouest.


Dans Winetourisminfrance
 
Cahors

Le roman de Jean-Charles Chapuzet

Les Affranchis de Cahors

Les vins noirs

 

Gaillac

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor