Newsletter

Le cinéma sur les routes des vins

Article du 13-01-2013

Pour trouver des idées de week-ends ou de séjours oenotouristiques, rien de tel que les films qui ont pour toile de fond ou pour thème la vigne et le monde du vin, même s’ils ne sont pas très nombreux.

Par exemple, J’ai épousé une Ombre, de Robin Davis (1983) nous conduit avec Nathalie Baye à Pauillac, au Château Pontet Canet.
Les Contes d’Automne d’Eric Rohmer (1998) nous donnent un aperçu de la vallée du Rhône, et de la Drôme.
A Good Year (2006), film de Ridley Scott adapté du roman de Peter Mayle nous emmène au Château La Canorgue, un domaine en bio et biodynamie au coeur du Parc National du Lubéron.
Tu seras mon fils avec Niels Arestrup (2011) a été tourné à Saint-Emilion (après avoir failli l’être en Bourgogne).
Si The Vintner ‘s Luck (2012) de la réalisatrice néo-zélandaise Niki Caro a été tourné en Nouvelle Zélande et en Belgique, il permet aussi de découvrir le château médiéval – et domaine viticole - de Berzé, en Bourgogne.
Quant à Blood into wine (2010), il nous emmène sur les pas du rocker-vigneron Maynard James Keenan, en plein désert de l’Arizona dans la Verde Valley…

L’oenotourisme cinématographique est même parfois organisé. C’est bien sûr le cas en Californie, où les wineries et bars à vins du vignoble de Santa-Barbara célèbrent encore le tournage de Sideways (2004), juste hommage pour cette célébration qui a eu un fort impact sur les ventes de pinot noir.
De même le Chateau Montelena (la winery de la Napa Valley qui produisait le Chardonnay victorieux du célèbre jugement de Paris de 1976) a organisé un circuit de découverte des lieux de tournage de Bottle Shock (2008), le film de Randall Miller tourné sur cette fameuse dégustation à l’aveugle qui porta sur la scène internationale les vins californiens.

C’est à une approche plus authentique et intérieure que nous convie une nouvelle vague de films sur le vin.

Il s’agit de longs-métrages militants, qui permettent une découverte approfondie des vignerons, de la difficulté de leur travail, des choix qu’ils doivent faire, de leurs joies aussi – et peuvent donner envie de les prendre comme guides des vignobles.

Le point de départ est donné par Mondovino, de Jonathan Nossiter, qui éclaire vivement en 2004 les clivages de la planète vin, et sa diversité résistante face aux risques de standardisation du goût.

On verra ensuite sur les écrans le documentaire Bio-Diversité, vins naturels tous azimuts, lauréat du festival Oenovidéo en 2010. Réalisé par Jacques Macquart-Moulin, il réunit notamment Marc Angeli, Didier Barral, Didier Barrouillet, Guy Bossard, Claude Courtois, Guy Jullien, Gérald Oustric, Jean-Michel Stephan…

En 2011, le film La Clef des Terroirs - réalisé et efficacement diffusé par Guillaume Bodin – est (doublement) récompensé à Oenovidéo. Il retrace la vie de vignerons ayant choisi de travailler au plus proche de la nature.

En 2011 encore, c’est la sortie du film L’Esprit du Vin - Biodynamie, le réveil des terroirs, d’Olympe et Yvon Minvielle, viticulteurs au Château Lagarette dans le Bordelais. Il réunit les contributions de vignerons du Groupe Renaissance des A.O.C, de professionnels du vin, d’écrivains et journalistes…

Après avoir réalisé deux films sur les vignobles du Portugal (Mother Vine) et des Açores (Azores, From Lava to Wine), le cinéaste américain Ken Payton vient de consacrer un riche documentaire - Les Terroiristes du Languedoc - à la nouvelle réalité d’un Languedoc-Roussillon innovant, sans rival pour la diversité de ses terroirs.

Mother Vine (double lauréat à Oenovidéo en 2012) était un constat attristé de la « (vita)cultural evisceration » subie par le vignoble portugais (perte de biodiversité ampélographique, disparition des exploitations familiales, déshérence des héritages vitivinicoles…) sous le regard indifférent et ignorant du gouvernement et d’une large part de la profession.

Les Terroiristes du Languedoc, tourné au printemps et à l’automne 2012, présente un panel ensoleillé et positif de douze vignerons sincères et engagés.

L’avant-première aura lieu le 27 janvier à Montpellier, au Cinéma Diagonal.

En attendant de vous abonner à Edonys TV, chaîne française qui actuellement émet au sein d’un bouquet luxembourgeois, vous pouvez suivre l’actualité des films sur la vigne et le vin lors du Festival Oenovidéo.

Ce Festival international fêtera cette année ses vingt ans. Il aura lieu à Carcassonne du jeudi 30 mai au dimanche 2 juin 2013.

 

Enfin, il est toujours possible de visionner les 52 films (de 52mn chacun) réalisés par Robert Tinlot sous le titre "La route des vins" (série de 12 DVD - Editions Montpartnasse).

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor