Newsletter

Arménie, l’oenotourisme sur la route de la soie

Article du 08-10-2013

 

Ara Petrosyan, vice-ministre de l’Economie, rencontré à Areni, l’affirme vigoureusement. L’Arménie, pays dans lequel l’histoire du vin remonte à plus de 6000 ans, doit renouer avec ses vignobles et le patrimoine culturel que constitue la vigne.

Un héritage mis à mal par la période soviétique, et un système de production de raisins voués massivement à l’élaboration des brandys arméniens et vendus, au kilo et à bas prix, par les viticulteurs et les « usines à vins ».

Bien sûr, comme le souligne Avag Harutyunyan, président de l’Armenian Association of Winemakers et propriétaire du domaine Maran, la qualité des vins doit devenir une obsession.

Mais dans un pays où les richesses accessibles au tourisme sont immenses, l’oenotourisme se révèle aujourd’hui comme la voie évidente pour le développement qualitatif du secteur vitivinicole.

Et, au vu de la variété des produits du terroir (fruits, légumes, fromages, miels…), il peut être une locomotive pour l’ensemble de l’agrotourisme.

Areni Wine Festival

Areni, c’est ce village de la région du Vayotz Dzor au sud-est de la capitale Erevan où se déroule au début du mois d’octobre – depuis cinq ans maintenant – un Wine Festival sous l’impulsion dynamique de Nune Manukyan.

Le Festival permet à une clientèle, chaque année plus internationale, de déguster une bonne partie de la production des vins du pays dans une ambiance traditionnelle et authentique : danses, saynètes, foulage de raisin, funambules, concours de bras de fer… et aussi, dans quelques maisons, démonstration de cuisson de galettes de pain au « lavash », un four enterré comme un puits à l’abri d’un toit.

Les minuscules producteurs familiaux qui élaborent, de manière très peu académique, des « vins-maison » les vendent au bord de la route dans divers récipients recyclés (flasques de verre ou bouteilles de coca) parmi les fruits, légumes, bocaux de condiments et pâtisseries.

Les maisons sérieuses (Maran, Getnatoun, Vedi Alco…) disposent de stands très courus. On y déguste - avec une modération qui n’a nul besoin d’injonctions légales - brandys, « champagnes », vins mais aussi vins de grenade ou d’abricot.
Les abricotiers (Prunus armeniaca) sont particulièrement répandus ; leurs branches servent même à la fabrication du fameux duduk, hautbois emblématique de la musique arménienne.

Avec d’autres villages viticoles comme Rind ou Yeghegnadzor, le Vayotz Dor est bien une région de tourisme, de vignes, et de vin. les élus locaux en sont conscients et le fait que la chaîne d’hôtels de luxe Tufenkian Heritage Hotel, qui compte quatre hôtels en Arménie, planifie la construction d’un établissement à Areni en est une preuve.

Le berceau du vin

C’est non loin d’Areni, au croisement d’une route qui par une gorge étroite monte au célèbre monastère Noravank, que se trouve la grotte Areni-1 dans laquelle les archéologues ont découvert la plus ancienne trace connue de chai de vinification au monde : des installations qui ont plus de 6.000 ans.

Cet exemple n’est sans doute pas unique.

Toute la région dans un vaste périmètre au pied et aux abords du Mont Ararat était un pays de vignobles, ce qui a inspiré les auteurs de la Genèse pour faire de Noé, patriarche descendu de son arche, le père absolu de la vigne.

 

Zorah au top ten

Tout près d’Areni, à Rind, à 1.400 mètres d’altitude, l’italo-arménien Zorik Gharibian œuvre depuis douze ans à la construction d’un vignoble sur les anciennes vignes – préservées de toute influence de modernité agriculturale - d’un monastère du XIIIème siècle dans l’écrin majestueux d’un paysage à couper le souffle.

L’oenotouriste amateur de richesse ampélographique appréciera la volonté de redonner vie aux anciens cépages autochtones - dont l’Areni (« le » cépage local, adapté au climat continental et aux énormes écarts de température), plantés en franc-de-pied puisque le pays ne connait pas le phylloxéra.

Il se présente pourtant une grosse difficulté – au-delà de la nécessaire irrigation et de l’épierrement colossal des terres à effectuer : la perte irréparable des traditions viticoles avec lesquelles il aurait fallu renouer…

Le chais définitif – qui doit accueillir dolia d’argile et cuves semi-ovoïdes en béton – n’est pas encore terminé, et, déjà, le vin Zorah Karasi Areni Noir 2010 - a été distingué par un top 10 mondial du magazine Bloomberg.

Tierras de Armenia

D’autres investisseurs s’intéressent à redonner du lustre sur le plan mondial au vignoble arménien, parfois avec de grands et gros moyens.

Ainsi, pour le milliardaire arméno-argentin Eduardo Eurnékian qui, à l’ouest d’Erevan, avec le concours de (l’inévitable ?) Michel Rolland, a déjà créé un vignoble de 450 hectares (Armavir Wines, vins Karas) sur un projet de 2.300 hectares à terme. Un budget prévu de 40 millions d’euros, inférieur à celui de son autre vignoble en Patagonie, Fin del Mundo.

Si les cépages internationaux (Cabernet Sauvignon, Syrah, Tannat, Petit Verdot, Chenin…) constituent l’essentiel de la plantation, quelques dizaines d’Areni, sélectionnés avec le pépiniériste français Mercier, sont en test.

Erevan oenotouristique

Deux imposants bâtiments de style soviétique accueillent le voyageur qui depuis l’aéroport Zvartnots arrive à la capitale Erevan. Ce sont deux grosses maisons de brandy : Noy, dont le musée se visite, et la marque Ararat aujourd’hui dans le giron de Pernod-Ricard.

Le Musée d’Histoire d’Erebuni présente quant à lui de nombreux témoignages de l’histoire de la viticulture et de la consommation de vins dans la région centrale.

Un saut dans l’histoire salutaire pour Ovsanna Yeghoyan.

Au Sommelier Wine Gallery, rue Teryan, dans les quartiers chics du centre d’Erevan, elle s’est donné pour mission de redonner aux Arméniens la fierté de leur héritage oenologique, et de les éduquer à une meilleur connaissance de la dégustation et des vins.

Les professionnels du tourisme, les sommeliers, barmen, restaurateurs sont sensibles à cette histoire et aux perspectives du vin arménien.

D’autant que de bonnes adresses se sont récemment créées : par exemple In Vino, rue Saryan, dont les publicités sont bien présentes dans l’aéroport ; le Club Erevan, rue Tumanyan Poghots, où l’on entre par une boutique d’artisanat et qui possède un vignoble dans le village d’Aghavnadzor; ou le chaleureux restaurant-wine gallery-shop Noyan Tun, rue Amiryan.

Victoria

L’initiative la plus construite en matière d’oenotourisme se trouve sans doute à l’ouest d’Erevan. Elle est dans les mains de Victoria, la fille de l’homme d’affaires californien Armen Aslanian.

Dans la province d’Aragatsotn, une région où ont été découvertes des traces de vignes cultivées remontant à 2000 ans, cette jeune femme élevée à Beveley Hills bâtit Golden Grape.

Au sein de 180 hectares qui fournissent des raisins pour le brandy et pour le vin (marque ArmAs), et sont ceinturés de 42 km de clôture (ce qui fait un clos impressionnant), est en cours de création une hacienda oenotouristique.

Elle comprend des salles de dégustation et d’animation autour du vin, une terrasse avec une vaste vue panoramique, un lac et des plantations de fruits et légumes. Neuf chambres sont déjà ouvertes.

Wine Silk Road

L’ancienne Route de la Soie a de beaux atouts pour devenir aussi une route des vins.

Des tour operators spécialisés comme Travelon, et Old World Winetours (qui propose aussi des formules couplées avec la Géorgie) sont déjà actifs sur le terrain.

Mais il va falloir un peu d’impulsion publique et d’organisation pour encourager les initiatives locales qui vont dans le sens d’un oenotourisme de la culture et de l’authenticité, pour les mettre en synergie, et leur apporter les formations et les conseils nécessaires.

Des efforts qui ne devraient pas tarder... L’autre berceau de la vigne, la Géorgie, se montre en ce domaine plus que combatif...

 

Sites web

Classement Bloomberg www.bloomberg.com

Armavir Wines www.armavirvineyards.com
Areni Wine Festival www.armenianwinefestival.am
Tufenkian Heritage Hotel www.tufenkianheritage.com
Golden Grape ArmAs https://www.facebook.com/GoldenGrapeArmas
Maran http://maran.am
Sommelier Wine Gallery https://www.facebook.com/pages/Sommelier-Wine-Gallery/429883027127383
In Vino www.invino.am
The Club www.theclub.am

Travelon www.travelon.org
Old Wine Tours www.oldworldwinetours.com

Legend about Armenian Wine sur Youtube :

- http://www.youtube.com/watch?v=rwZJw-W-_5c

& http://www.youtube.com/watch?v=o472SAjsMq8

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor