Newsletter

Le patrimoine des caves coopératives

Article du 03-03-2010

 

On doit l'ouvrage "Caves coopératives en Languedoc-Roussillon" - qui vient de paraître aux Editions Lieux-Dits - aux services de l'Inventaire, dévolus aux régions depuis 2007.

C'est donc le fruit de deux ans de travail collectif qui permet de mettre au grand jour que les coopératives sont un des éléments essentiels du patrimoine vitivinicole. Le point est loin d'être acquis pour tout le monde, et ces architectures "industrielles" loin d'être reconnues comme oeuvres architecturales.

Au nombre de 550 dans cette région, elles sont pourtant les traces de l'histoire coopérative qui a marqué le XXème siècle, depuis 1905, année où les Vignerons Libres de Maraussan marquent le début d'un mouvement qui connaîtra de nouvelles impulsions après la première, puis après la seconde guerre mondiale.

Ce mouvement coopératif traduit des objectifs humanistes ; l'engagement de l'individu dans une entreprise collective (et les devises du type "Tous pour un, un pour tous" sont fréquentes sur les facades), mais aussi sociaux et économiques.

Indéniablement, ce sont des architectures utilitaires, industrielles. En tant que telles elles sont soumises à des contraintes fonctionnelles et économiques : température, aération, propreté, implantation à l'écart des centres anciens pour des raisons de desserte...
et, point souligné par l'ouvrage, nécessité de concevoir des installations susceptibles de croître (à la belle époque !) en fonction de l'adhésion de nouveaux viticulteurs.

En tant que telles, elles ont nécessité le travail commun des architectes et de ingénieurs, et ont suivi la double évolution des techniques de construction (comme le ciment armé), et de vinification.

Mais ce sont aussi des oeuvres architecturales, expressions militantes de leurs régions, traductions de souvenirs historiques et d'imaginaires locaux, réponses créatives et originales aux impératifs techniques.

 

Elles accueillent, avec une grande diversité des matériaux employés, de nombreuses ornementations (fresques dont les beaux sgraffites, bas-relief, sculptures).

Elles adoptent des variations des styles au-delà des plans-types du Génie Rural : hispanisant à San Feliu d'Aval, roman un peu partout, néo-médiéval à Ventenac d'Aude, copiant les remparts à Aigues-Mortes (cave détruite en 2007), villa provençale à Tavel, "aéronautique" au Canet d'Aude, voire spatial avec la tour de vinification de la cave de Routier...

L'ouvrage ne voudrait pas être qu'un "acte mémoriel" de cette richesse, mais nourrir une réflexion politique.

Les évolutions actuelles bouleversent le monde du vin. Urbanisation, regroupement de caves, mutations des bâtiments pour des raisons techniques, économiques... ce patrimoine architectural est aujourd'hui appellé à changer de visage, à se moderniser, à se transformer. Voire même à disparaitre.

Des solutions doivent être trouvées pour réutiliser, valoriser, préserver, promouvoir ce patrimoine... Pourquoi par exemple, ne pas créer une route des caves coopératives à l'image du circuit des Catedrals del Vi qui existe en Catalogne ?

Dernière observation, il serait bien d'avoir un ouvrage sur les autres caves coopératives de France.

Caves Coopératives en Languedoc Roussillon
Région Languedoc-Roussillon
256 pages
255 illustrations
Format 24 x 30 cm
45 euros TTC

 

Un remarquable site internet fait plus que compléter cet ouvrage.

Très complet, et très bien fait, il recense les 691 caves coopératives du Languedoc et propose une fiche pour chacune d'elles avec photos, historiques...

Adresse : www.laregion.fr/cultureetpatrimoine/cavescoop/

 

 

Les éditions Lieux Dits, créées en 2002, sont spécialisées dans le beau livre illustré, notamment dans les domaines du patrimoine, de la photographie, de l’art et de la bande dessinée.

Partager sur VIADEO Partager sur VIADEO

Site par Neteor