Wine Tourism In France http://www.winetourisminfrance.com/ 24/05/2017 17:47:10 http://www.winetourisminfrance.com/ http://www.winetourisminfrance.com/images/logo.gif Wine Tourism In France http://www.winetourisminfrance.com/ Georges Vernay, vigneron, civilisateur http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/2212_georges_vernay_vigneron_civilisateur.htm <p>Il est des vignerons qui d&eacute;passent le cadre de la viticulture et du vin pour faire &oelig;uvre de <strong>civilisation</strong>. Le visionnaire <strong>Georges Vernay</strong>, qui vient de d&eacute;c&eacute;der &agrave; l'&acirc;ge de 92 ans, est de ceux-l&agrave;.</p><p>Il a forg&eacute; les pentes h&eacute;ro&iuml;ques d'un paysage : le Coteau de Vernon et les Chaill&eacute;es de l'enfer appartiennent aujourd'hui &agrave; la sc&egrave;ne internationale. Il a ressuscit&eacute; le c&eacute;page <strong>viognier</strong>, &eacute;tabli sa notori&eacute;t&eacute; mondiale, suscit&eacute; une descendance plan&eacute;taire. Vigneron et vinificateur hors pair, il a restaur&eacute; les liens historiques des hommes avec l'un de leurs plus beaux terroirs, et port&eacute; au sommet l'&eacute;l&eacute;gance pure de l&rsquo;appellation <strong>condrieu</strong>. Il a su aussi <strong>transmettre </strong>le magnifique flambeau de son exigence.</p><p>Que nos vignobles se partagent cet h&eacute;ritage, cette le&ccedil;on : <strong>nos fiert&eacute;s locales ont une puissance universelle</strong>.</p><p><a href="https://www.domaine-georges-vernay.fr/" target="_blank">www.domaine-georges-vernay.fr</a><br /></p> La renaissance des vignobles disparus http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/2211_la_renaissance_des_vignobles_disparus.htm <p>On vient de le constater une fois de plus, <strong>l&rsquo;histoire n&rsquo;est pas &eacute;crite d&rsquo;avance</strong>&hellip;<br />Or, l&rsquo;histoire de la viticulture fran&ccedil;aise n&rsquo;est pas <strong>un long fleuve tranquille</strong>. Le dernier livre de <strong>Robert Chapuis</strong>, <em><strong>La renaissance d&rsquo;anciens vignobles fran&ccedil;ais disparus</strong></em> rappelle d&rsquo;abord, de cette histoire, les bouleversements successifs, parfois violents, souvent inscrits dans la dur&eacute;e, dont notre p&eacute;riode volontiers peu cultiv&eacute;e cultive peu la m&eacute;moire&hellip;</p><p>L&rsquo;<strong>&eacute;pop&eacute;e </strong>de la vigne raconte les octrois et la R&eacute;volution, la surproduction et la m&eacute;vente, les canaux et la voie ferr&eacute;e, les guerres et les r&egrave;glements de compte politiques, les p&eacute;lerinages et les sites industriels, les d&eacute;couvertes et les oublis, le phyllox&eacute;ra et les &eacute;changes internationaux, les coupages et l&rsquo;origine contr&ocirc;l&eacute;e&hellip; Au fil de ces <strong>s&eacute;ismes</strong>, les vignobles de toute taille s&rsquo;abolissent ou s&rsquo;annoblissent, disparaissent ou reparaissent.<br />Le g&eacute;ographe Robert Chapuis a de l&rsquo;<strong>ampleur </strong>dans sa vision. Il a collabor&eacute; en 2015 &agrave; <em>Atlas, Vignes, vins et vignerons dans la mondialisation,</em> et publi&eacute; en 2013 <a href="/fr/magazine/1674_oenotourisme_en_doubs_et_haute_saone.htm" target="_blank"><em>Vignobles du Doubs et de Haute-Sa&ocirc;ne</em></a>.</p><p>Il raconte dans cet ouvrage, associant la <strong>perspicacit&eacute; </strong>g&eacute;o-historique et la narration concr&egrave;te des <strong>exp&eacute;riences humaines</strong>, comment depuis les ann&eacute;es d&rsquo;apr&egrave;s-guerre <strong>renaissent des vignobles</strong> qui autrefois consid&eacute;rables, ou consid&eacute;r&eacute;s, disparurent&hellip;</p><p align="center"><strong>N'abandonnez pas ! </strong><br /></p><p>Cette vaste fresque couvre toutes les r&eacute;gions. Sait-on qu&rsquo;en 1760 le vignoble de <strong>Domme </strong>(eh oui&hellip; o&ugrave; est-ce ? Un vignoble peut en cacher un autre&hellip;) &eacute;tait aussi grand que celui de <strong>Bergerac </strong>? Imagine-t-on le monde du vin sans <strong>Condrieu </strong>et le viognier, ce qui a failli bel et bien arriver ? Remerciera-t-on assez tel pilote alsacien atterri par hasard &agrave; <strong>Cahors </strong>pour la renaissance du vignoble cadurcien ? N&rsquo;est-il pas compr&eacute;hensible que Philippe le Bel ait poss&eacute;d&eacute; des vignes en <strong>Saint-Pour&ccedil;ain</strong> ? Se repr&eacute;sente-t-on un vignoble sur la montagne <strong>Sainte-Genevi&egrave;ve</strong>, &agrave; Paris ?<br />On renoue ainsi avec la grande histoire, mais aussi avec celle de la viticulture, et bien des choses s&rsquo;&eacute;clairent. On m&eacute;connait trop l&rsquo;ampleur de la <strong>fortune vigneronne</strong> qui dura presqu&rsquo;un si&egrave;cle &ndash; entre 1789 et 1870. Entre la R&eacute;volution et le phyllox&eacute;ra, la Grande Guerre et les voies ferr&eacute;es. La moindre surprise n&rsquo;est pas cette <strong>incroyable capacit&eacute;</strong> sur les m&ecirc;mes terroirs &agrave; faire &ndash; en fonction des demandes du march&eacute; - des breuvages ex&eacute;crables ou des vins de grande qualit&eacute;.</p><p>Voil&agrave; donc un livre de chevet pour v&eacute;rifier sans cesse que <strong>la roue de la fortune</strong> tourne aussi pour les vignobles, dans un sens, ou dans l&rsquo;autre. C&rsquo;est aussi un message d&rsquo;espoir pour les vignerons de la renaissance des vignobles qui se lancent dans l&rsquo;aventure. <strong>N&rsquo;abandonnez pas !</strong></p><p><strong>La renaissance d'anciens vignobles fran&ccedil;ais disparus</strong><br />Robert Chapuis<br />2016, Paris, L&rsquo;Harmattan, 300 p., 33 &euro;</p><p><a href="http://www.robert-chapuis-geographe.org" target="_blank">www.robert-chapuis-geographe.org</a><br /></p> La marchandisation des patrimoines œnoculturels http://www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/2210_la_marchandisation_des_patrimoines_noculturels.htm <img src="http://www.winetourisminfrance.com/images/redac/2210_image1.jpg" align="right" /> Des héritages viticulturels à leur marchandisation, trois étapes clés Embouteillage de balades oenotouristiques http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/2209_embouteillage_de_balades_oenotouristiques.htm <p>D&eacute;cid&eacute;ment, le Languedoc-Roussillon s&rsquo;affirme comme <strong>le royaume de la balade oenotouristique</strong>, celle qui allie promenade, d&eacute;gustation de vin, gastronomie et animations&hellip;</p><p><strong>De mai &agrave; juillet</strong>, il faudra choisir - oui, de nombreuses balades tombent aux m&ecirc;mes dates - entre la Balade Gastronomique <a href="http://www.gres-de-montpellier.com/tourisme-vigneron/balade-gastronomique-aux-gres-de-montpellier-2015" target="_blank"><strong>Aux Gr&eacute;s de Montpellier</strong></a> (14 mai) ; <a href="https://reservations.languedoc-aoc.com/les-balades-gourmandes" target="_blank"><strong>Vins, vignes et terroirs</strong></a> &agrave; Cabri&egrave;res ou en Picpoul de Pinet (20 mai), &agrave; Pezenas, Saint Saturnin, Sommi&egrave;res (21 mai) ; les <strong>Sentiers Gourmands en Clape vigneronne</strong> (21 mai) ; les <strong>Vignes Toqu&eacute;es en Costi&egrave;res de Nimes</strong> (21 mai) ; les <strong>Vignes Buissonni&egrave;res en <a href="http://www.pic-saint-loup.com" target="_blank">Pic Saint Loup</a></strong> (10 &amp; 11 juin) ; la <a href="http://www.saintjeandeminervois.com/30-inscription-a-la-balade-gourmande-en-st-jean-de-minervois.html?showall=&amp;start=1" target="_blank"><strong>Balade Gourmande en St Jean de Minervois</strong></a> (4 juin) ; les <a href="http://www.cruboutenac.com/fr/camins-de-boutenac/les-camins-de-boutenac-2017.html" target="_blank"><strong>Camins de Boutenac</strong></a> (24 juin) ; la <strong>Circulade vigneronne en <a href="http://www.terrasses-du-larzac.com " target="_blank">Terrasses du Larzac</a></strong> (1er juillet).</p><p>De mai &agrave; septembre, l'association <a href="https://www.facebook.com/roots66enbalade/?fref=ts" target="_blank"><strong>Roots 66 en Fenouill&egrave;des</strong></a> propose une trentaine de balade et d&eacute;gustation dans les vignes. Premi&egrave;re date : le 12 mai au domaine de l'Ausseil &agrave; Latour de France. De mai &agrave; septembre aussi, les <a href="http://www.ot-pontdugard.com/balades-vigneronnes-au-pays-du-pont-du-gard.aspx" target="_blank"><strong>Balades Vigneronnes du Pays du Pont du Gard</strong></a> : elles d&eacute;buteront au domaine Val&eacute;riane de Domazan et s&rsquo;ach&egrave;veront en septembre aux vignobles David &agrave; Saint-Hilaire-d&rsquo;Ozilhan.<br /><br />Selon les prestations et le style, les prix &eacute;voluent entre 10 &euro; et 75 &euro;.<br /></p> Une capitale viticole pour l'Occitanie ? http://www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/2208_une_capitale_viticole_pour_l_occitanie.htm <img src="http://www.winetourisminfrance.com/images/redac/2208_image1.jpg" align="right" /> Vouloir l’Occitanie, archipel de vignobles, comme la plus grande destination œnotouristique mondiale Cahors bien exposé http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/2207_cahors_bien_expose.htm <p>Avec l&rsquo;exposition &laquo; <strong>Caves &amp; Sarments</strong> &raquo;, le patrimoine du vignoble de <strong>Cahors </strong>sort des caves. Outils, b&acirc;tis, t&eacute;moignages et photos sont rassembl&eacute;s pour retracer deux si&egrave;cles d'histoire mouvement&eacute;e du vignoble de Cahors. L&rsquo;exposition est due aux &eacute;tudiants du <strong>Master Patrimoine de Cahors</strong> ; elle est accompagn&eacute;e d&rsquo;un livret sur le patrimoine architectural et l&rsquo;outillage viticole lotois de 1800 &agrave; nos jours.<br /><strong>Patrice Foissac</strong>, historien et pr&eacute;sident de la Soci&eacute;t&eacute; des Etudes du Lot (SEL), &agrave; l'initiative d'un travail de r&eacute;actualisation de l'histoire du vin de Cahors d&eacute;barrass&eacute;e de la mythologie a &eacute;t&eacute; mis &agrave; contribution. Sa d&eacute;marche, gr&acirc;ce &agrave; <strong>J&eacute;r&eacute;my Arnaud</strong>, directeur marketing de l'Union Interprofessionnelle du Vin de Cahors, donnera lieu prochainement &agrave; la publication d'un ouvrage scientifique de r&eacute;f&eacute;rence.<br /></p><p>Du 26 avril au 10 juillet 2017 - Centre universitaire de Cahors (avenue Henri-Martin)<br /><a href="https://projetpatrimoine.wordpress.com/category/notre-projet/" target="_blank">https://projetpatrimoine.wordpress.com/category/notre-projet/</a></p><p><strong>Lire aussi</strong><br />Quelques &eacute;clairages sur l&rsquo;&eacute;tonnant pass&eacute; viticole de cette cit&eacute; patrimoine Unesco<br /><a href="/fr/magazine/2154_qu_est_ce_qu_une_visite_oenoculturelle.htm" target="_blank">http://www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/2154_qu_est_ce_qu_une_visite_oenoculturelle.htm</a></p> 10 ans pour le Prix René Renou http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/2206_10_ans_pour_le_prix_rene_renou.htm <p>Le <strong>Prix Ren&eacute; Renou</strong>, dont <strong>Winetourisminfrance.com</strong> est partenaire, sera remis en 2017 pour la <strong>10e ann&eacute;e</strong> cons&eacute;cutive !</p><p>L&rsquo;Association Nationale des Elus de la Vigne et du Vin (<strong>ANEV</strong>) et ses partenaires ont cr&eacute;&eacute; ce prix en hommage au vigneron et ancien pr&eacute;sident du Comit&eacute; Vins de l&rsquo;INAO. Il r&eacute;compense la collectivit&eacute; &laquo; ayant le mieux oeuvr&eacute;, au cours de l&rsquo;ann&eacute;e &eacute;coul&eacute;e, pour la d&eacute;fense et la promotion du <strong>patrimoine culturel li&eacute; &agrave; la viticulture</strong> &raquo;. Est admise la candidature de toute commune, communaut&eacute; de communes, d&eacute;partement ou r&eacute;gion fran&ccedil;aise ayant r&eacute;alis&eacute; un projet autour du vin d&rsquo;ordre &eacute;ducatif, environnemental ou oenotouristique ayant valeur d&rsquo;exemple et de reproductibilit&eacute; par d&rsquo;autres collectivit&eacute;s. </p><p>La date limite de d&eacute;p&ocirc;t des candidatures est fix&eacute;e au <strong>30 juin 2017</strong>. R&egrave;glement complet est ligne sur : <a href="http://www.elusduvin.org/news_images/Reglement%20%20%20Prix%20ANEV%202017-pdf_390.pdf" target="_blank"><strong>www.elusduvin.org</strong></a></p><p>Depuis 2008, les laur&eacute;ats ont &eacute;t&eacute; la Ville de <strong>Grenoble </strong>et le Festival &laquo; Le Mill&eacute;sime &raquo; ; la Communaut&eacute; d&rsquo;Agglom&eacute;ration <strong>N&icirc;mes </strong>M&eacute;tropole et La Charte Paysag&egrave;re des Costi&egrave;res de N&icirc;mes ; le d&eacute;partement de l&rsquo;<strong>Ain </strong>et le Concours des 7 ceps &ndash; route des vins du Mont Blanc ; la Commune de <strong>Cairanne </strong>(84) pour sa Vigne p&eacute;dagogique ; la Commune de <strong>Marciac </strong>(32) pour Jazz in Marciac ; <strong>Saumur </strong>Agglo (49) pour Festivini et les Grandes Tabl&eacute;es du Saumur-Champigny ; le D&eacute;partement de l&rsquo;<strong>H&eacute;rault </strong>(34) pour sa politique viticole ; la Communaut&eacute; de Communes des Coteaux du <strong>Layon </strong>(49) pour le Mus&eacute;e de la vigne et du vin d&rsquo;Anjou ; et l&rsquo;ann&eacute;e derni&egrave;re le Conseil D&eacute;partemental de <strong>Moselle </strong>(57) pour la F&ecirc;te des vins de Moselle .</p> Gustave Courbet, saint patron des vignerons http://www.winetourisminfrance.com/fr/breves/2205_gustave_courbet_saint_patron_des_vignerons.htm <p>Le jeune vigneron inspir&eacute; sur le tableau, c'est <strong>Gustave Courbet</strong> !<br />Ce portrait (1835, Mus&eacute;e Gustave Courbet) est de Claude-Antoine Beau, professeur de dessin de Courbet, qui a alors 18 ans.<br />Courbet est repr&eacute;sent&eacute; en <strong>saint Vernier</strong>... Tout y est : la serpe, la vigne, les gu&ecirc;tres, et (comme le dieu gaulois <strong><a href="/fr/magazine/1242_sucellus_dieu_de_la_vie_dieu_du_vin.htm" target="_blank">Sucellus</a></strong>) le barleu (petit tonneau &quot;de soif&quot;) et le chien...</p><p>Parmi les saints patrons protecteurs de la vigne, il ne faut pas oublier <strong>saint Vernier</strong> ! Ce <strong>Werner von Oberwesel</strong>, fils de vigneron du Rhin allemand, fut &agrave; l'origine de nombreux miracles apr&egrave;s son martyr &agrave; la fin du <strong>XIIIe si&egrave;cle</strong>, et son culte s'est propag&eacute; en Bourgogne, en Franche-Comt&eacute;, et, sous le nom de saint Verny, en Auvergne.<br />On voit par exemple appara&icirc;tre des confr&eacute;ries qui lui sont d&eacute;di&eacute;es en 1494 &agrave; Semur-en-Auxois, &agrave; Besan&ccedil;on en 1548, &agrave; Arbois en 1627, &agrave; Brioude en 1672, &agrave; Clermont-Ferrand en 1675... Dans le Puy de D&ocirc;me, aujourd'hui, on d&eacute;nombre environ 70 statues de Saint Verny.</p><p>Sa f&ecirc;te est en principe <strong>le 19 avril</strong>, comme Werner d'Oberwesel, mais elle a vari&eacute; : en m&ecirc;me temps que la Saint Vincent en janvier, ou le dimanche qui suivait le 20 mai...<br />La date du 19 avril &eacute;tait souvent retenue pour prier contre les gel&eacute;es printani&egrave;res... et si on n'obtenait pas <a href="/fr/breves/198_saints_patrons_et_encore_martyrs.htm" target="_blank"><strong>satisfaction </strong></a>du saint, on le ridiculisait en lui enlevant son chapeau, on tournait sa statue contre le mur ou on l'immergeait dans l'eau glac&eacute;e...</p><p><em>Si le 19 avril, on lui parle respectueusement,<br />Des vignes, saint Vernier, la gel&eacute;e &eacute;cartera.<br />Aussi de sa serpette gaiement vendangera.</em><br />(Proverbe jurassien)</p> Ogier vers l’oenotourisme http://www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/2204_ogier_vers_l_oenotourisme.htm <img src="http://www.winetourisminfrance.com/images/redac/2204_image1.jpg" align="right" /> C’était ce 9 avril dîner vin et opéra chez Ogier à Châteauneuf-du-Pape. Côté vin, les millésimes choisis de la cuvée "Les Chorégies" du Clos de l'Oratoire des Papes. Le vin en mille anecdotes http://www.winetourisminfrance.com/fr/magazine/2203_le_vin_en_mille_anecdotes.htm <img src="http://www.winetourisminfrance.com/images/redac/2203_image1.jpg" align="right" /> La vigne et le vin regorgent d’anecdotes qui nous plongent dans l’Histoire. Mille anecdotes, que dis-je, cent mille, un million jalonnent notre civilisation, qui est celle du vin. Traversons les siècles…